Essai de Dominique Sirois-Rouleau sur Histogrammes (2012)

Extraits de l’essai de Dominique Sirois-Rouleau, historienne de l’art, sur Histogrammes

” Inventaire factuel et personnel, Histogrammess’impose comme un récit ouvert, une fiction cosmopolite concernée par les mutations d’une banlieue toujours ambiguë. Les agglomérations suburbaines déterminent un espace en suspens, à la rencontre du rural et de l’urbain, dont les modalités restent à définir. ” (…) ” En effet, la banlieue cultive à tâtons, sans programme ni matrice, une architecture par défaut, déséquilibrée et morcelée. Si bien, que cette instabilité constitue le principe structurant de son évolution : on l’improvise en fonction des fluctuations statistiques, économiques et politiques.” (…) “Entre la méthodologie de prospection de données et les dispositifs de la galerie Verticale, Dufresne élabore donc un modèle d’étude axé sur la puissance fictionnelle de la banlieue, et engage une réflexion sur les alternatives créatives de sa réalité fonctionnelle. Au final, Histogrammes propose une représentation renouvelée de l’espace suburbain en tant qu’environnement à maîtriser. “

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: